Proposition de restitution

Cette proposition est principalement basée sur le relevé planimétrique de 2004. Quelques interprétations et hypothèses ont été faites quant à l'aménagement de la haute-cour et notamment sur l'emprise précise du donjon qui n'est plus très lisible, la présence vraisemblable d'une viorbe contenant l´escalier à vis (daté du XVe siècle) ne semble pas a priori être en relation directe avec un accès tardif aux étages du donjon mais rattaché à un petit corps de logis situé juste au nord. Sauf relevé explicite in situ, les ouvertures et superstructures ont été purement supposées.

Montée au château de Binans en passant par Beauregard...
Vue générale du nord-ouest. Selon Rousset, une halle et un auditoire de justice, sans doute accompagnés du carcan et du gibet, étaient implantés au sommet de la butte (entìèrement boisée de nos jours) au sud du village de Binans. A l´arrière plan : silhouette du donjon de Beauregard.
Vue générale du château depuis le nord-ouest. Au fond à droite : château de Beauregard, 1,8 km au sud du château de Binans.
Front nord du château. A gauche : tour porche d'accès par le chemin actuel depuis Binans (premier front d'entrée).
Perspective du nord. A droite : Haute-cour; à l'arrière plan à gauche : château de Beauregard.
Vue générale du nord-est.
Vue nord-est de la Haute-cour.
Vue générale depuis l'est. Au centre, l'accès au dessus du fossé par pont-levis encadré par deux tours est décrit par Rousset au milieu du XIXe siècle. L´accès actuel par sentier suit le même tracé mais le fossé fut sans doute comblé après réforme du pont-levis à l'époque moderne.
Flanc est de la Haute-cour et son front d´entrée.
Aménagement supposé de l'espace sud du château (communs) vu de l'est. La citerne était alimentée par collectage de l'eau de pluie le long des toits.
Haute-cour nord : donjon et sa poterne surélevée (emplacement supposé), sans doute réformée au XVe siècle et remplacée par un accès plus aisé (escalier à vis identifié sur le site ?)
Vue générale du sud-est. La présence de la tour porte sur ce flanc est purement supposée, mais une probable porterne devait également permettre un accès à la basse-cour par ce côté. Elle a été arbitrairement placée sur le tracé du sentier moderne.
Vue sud-ouest du château. Sur la droite, le pignon ajouré d'une porte et comprenant une cheminée ainsi que le flanc sud de la tour carrée mitoyenne qui le borde au nord sont les vestiges qui présentent aujourd'hui la plus grande élévation.
Flanc ouest du château en contre-plongée.

Écrire un nouveau commentaire: (Cliquez ici)

123siteweb.fr
Caractères restants : 160
OK Envoi...
Voir tous les commentaires

Commentaires

20.03 | 17:48

En effet on ne s'en prive pas puisque c'est un peu l'optique du site. Par ailleurs des remaniements sont à paraître d'ici fin mars... A suivre !

...
19.03 | 19:55

Pourquoi se priver... On est dans le virtuel... Très contente de visiter l'intérieur de ce bâtiment dont je ne connais que les restes extérieurs.

...
12.03 | 14:33

Merci. Ce prieuré est un exemple assez frappant des héritages monastiques qui suivirent une implantation érémitique probable compte tenu de l'isolement du site.

...
12.03 | 06:52

Bravo pour cette nouvelle reconstitution d'un site fort peu commun et assez méconnu du grande public !

...
Vous aimez cette page