Quelques images des vestiges...

Vue générale du sud-ouest depuis la route de Syam à Bourg-de-Sirod. Bien sûr... Le site n'est plus tout à fait dans cet état aujourd'hui (les familiers du secteur l'auront remarqué). Consolons nous vite, car si tel était le cas, le parking au départ de la promenade aux ruines du château serait beaucoup plus étendu, et bien sûr payant. Les derniers agriculteurs du village auraient été sans doute expropriés ou auraient fui devant l'affluence des touristes, et surtout nous n'aurions plus aucune chance de croiser une harde de chamois pendant son ascension comme c'est aujourd'hui très fréquemment le cas !
Vue générale (non truquée cette fois) sud-ouest du site. Au sommet de la crête à gauche : Ruines du front d'entrée de la haute-cour. Février 2014.
Tour porche d'accès à RIchebourg depuis le bourg dessous, barrant une tranchée taillée dans le roc.
Tour porche contrôlant l'accès au bourg-dessus depuis le bourg-dessous (Bourg-de-Sirod). Face nord à gauche et sud à droite.
Vestiges d'une cave de la dernière maison occupée du bourg dessus après la tour porche. Abandonnée en 1944.
Citerne en coupole à demi enterrée le long de l´axe principal de Richebourg.
Chapelle (XIIe siècle) à la sortie de Richebourg, bordant le chemin vers Sirod.
En contre-bas de la crête à l'est : Sirod. A droite derrière l'église : Château de Montrichard (maison forte du XVIe siècle)
Mur intérieur bordant le couloir d'accès sud à la première basse-cour (emplacement de la tour porche décrite par Rousset ayant fait office de salle de garde).
Flanc sud de la haute-cour. A gauche : Ancienne tour porche d'accès à la haute cour (porte comblée au XIVe siècle et aménagement de bouches à feu au XV ou XVIe siècle). A droite : Tour ronde munie de fentes de tir.
Détail de la tour ronde au sud-est de la haute-cour : Archère à étrier
Tour porche d´entrée sud de la haute cour. A noter le ressaut sur le pas de la porte murée et ajourée contre lequel pouvait s' épauler une passerelle prolongée par un pont-levis déporté, disparus après condamnation de cet accès. En vis à vis une contre-escarpe de fossé a pu être arasée au cours des remaniements ultérieurs.
Intérieur de l'ancienne tour porche d'accès sud à la haute cour. Rainure de guidage de la herse interdisant l´accès avant sa condamnation.
Regard de la citerne de la haute cour et aperçu de l'intérieur. Clichés de 1989.
Rempart d'extrémité nord, sa porte cochère et une des neuf fentes de tir à double ébrasement et arc surbaissé. Cliché de 1989 (arc de la fente de tir à gauche effondré aujourd´hui). Ici aussi, tout semble indiquer qu'une passerelle et un pont-levis déporté franchissaient le fossé dont la contre-escarpe a disparu.
Front d'entrée nord. Vue intérieure d'une baie à double chanfrein et arc surbaissé. Cliché de 1989.
Mur circulaire de base d´un moulin chandelier (probable) sans doute du XVIe siècle ou postérieur (situé un peu au nord du château)
La dernière "commère" encore debout... (elles étaient encore trois au XIXe siècle) au nord du château, dominant la vallée de l'Ain et Sirod. Ces statues géantes naturelles (reliquats de roches plus dures épargnées par l'érosion) nourrissaient probablement une partie des légendes gravitant autour du château, et ont peut-être bien avant inspiré les anciens pour vénérer et honorer la manifestation terrestre de ces divinités par l'édification de temples païens oubliés jusqu'ici...

Écrire un nouveau commentaire: (Cliquez ici)

123siteweb.fr
Caractères restants : 160
OK Envoi...

petitclerc florent | Réponse 04.01.2017 16.33

auriez une info sur une pierre sculptée sur la façade sud d une ancienne ferme de bourg de sirod lieu dit (au village )au numéro 270 .croix de saint andré ???

B. SERTIER 05.01.2017 11.40

Bonjour. Hélas je n´ai pas connaissance de cette pierre ni de son histoire... La mairie pourrait peut-être vous renseigner.

Patrizio | Réponse 09.11.2015 13.03

Merci et bravo pour la qualité du travail que vous menez. Patrizio.

Patrizio | Réponse 05.11.2015 22.07

Je suis allé me promener sur le site aujourd'hui, 5 novembre 2015, par un beau soleil, c'est vraiment très beau, dommage que les ruines soient abandonnées. Pat.

B. SERTIER 09.11.2015 12.38

Il semble toutefois que le propriétaire du site s'efforce de débroussailler les parties les mieux conservées pour leur mise en valeur ce qui est très louable.

B. Sertier | Réponse 15.02.2014 01.33

Oui la tour porche d´accès à la haute-cour semble avoir été remaniée à noúveau au XIVe siècle par l´insertion de bouches à feu dans la maconnerie.

FR25 16.02.2014 21.07

Bonjour,

J'évoquais celle qui est la plus arasée des deux. D'autre part, les restes de la seconde bouche de l'ancienne tour-porche gisent au sol, à la base du

FR25 | Réponse 14.02.2014 08.21

Bonjour !

La tour ronde laisse apparaître la base d'une archère à étrier, reconvertie en bouche à feu.

petitclerc | Réponse 02.02.2014 20.07

merci ,pour vos travaux de reconstitution en 3 D .
habitant bourg de sirod votre démarche est sympa et culturelle .
cdlt

Bruno Sertier 05.02.2014 13.06

Merci pour votre commentaire qui nous encourage dans notre démarche, en espérant par ailleurs susciter des initiatives de sauvegarde des vestiges...

Voir tous les commentaires

Commentaires

20.03 | 17:48

En effet on ne s'en prive pas puisque c'est un peu l'optique du site. Par ailleurs des remaniements sont à paraître d'ici fin mars... A suivre !

...
19.03 | 19:55

Pourquoi se priver... On est dans le virtuel... Très contente de visiter l'intérieur de ce bâtiment dont je ne connais que les restes extérieurs.

...
12.03 | 14:33

Merci. Ce prieuré est un exemple assez frappant des héritages monastiques qui suivirent une implantation érémitique probable compte tenu de l'isolement du site.

...
12.03 | 06:52

Bravo pour cette nouvelle reconstitution d'un site fort peu commun et assez méconnu du grande public !

...
Vous aimez cette page