Les sources

Lithographie de 1890 représentant le donjon vu de son angle sud.

A notre connaissance, il n'existe pas de représentation du château avant sa ruine. La plus ancienne connue est cette  lithographie remontant à 1890. Le pan de mur à gauche, correspondant au flanc sud-ouest est en grande partie effondré depuis une vingtaine d'années. A son sommet, juste à gauche de l'échauguette, on distingue une baie ayant pu correspondre à un ancien créneau.

Vue sud-ouest du donjon.

Sur cette carte postale du début XXe siècle, le donjon est encore relativement intact. On distingue ici aussi une baie au sommet à gauche de l'échauguette. L'ouverture au centre au niveau 0 n'est a priori ni une poterne ni une baie mais l'accès à des latrines en encorbellement aujourd'hui disparues (deux corbeaux son encore visibles à sa base aujourd'hui).

Le relevé planimétrique

Relevé de 1997 (S. Guyot & D. Vuillermoz) complété en 2004 et 2010. C.N.R.S./U.M.R. 7044 - S. Guyot, M. Carlier, J-J. Schwien.

Une première enceinte dont il ne subsiste d'apparent qu'un tronçon à l'est correspondait sans doute à l'emprise de la basse-cour. Une deuxième, toujours en élévation importante sur une grande partie de sa périphérie, constituait le rempart de la haute-cour. Sa surface était très réduite (0.12 ha) et ne devait pas permettre d'héberger une garnison de plus de quelques dizaines d'hommes. Enfin, un grand donjon hexagonal alongé (22 x 12 mètres) présentait un éperon dirigé vers le sud.

Plusieurs structures sont à remarquer : petite baie à fente de tir droite, baies géminées, baie à coussièges, deux cheminées (au sud et au nord), des placards, latrines, une courtine voutée en plein cintre aménagée dans l'épaisseur du mur sud-ouest, une échauguette ronde au sommet de l'éperon sud, et sans doute une autre plus récente de base carrée (XVIe siècle ?) à l'angle nord dont il ne reste que les degrés d'encorbellement.

Écrire un nouveau commentaire: (Cliquez ici)

123siteweb.fr
Caractères restants : 160
OK Envoi...
Voir tous les commentaires

Commentaires

04.07 | 00:13

Merci pour la découverte d'endroits de Arlay que le touriste ordinaire ne peut découvrir seul !

...
04.06 | 22:20

Ils sont contemporains ou presque mais leurs commenditaires n'étaient plus les mêmes, car si l'une était encore une abbatiale, l'autre était devenue paroissiale

...
04.06 | 22:15

Bonjour, merci pour votre appréciation. Je crois que quand la passion vous accompagne, on n'est jamais seul, car on croise toujours des alliés!

...
03.06 | 19:40

Le clocher Beaume ?

...
Vous aimez cette page